Uncategorized

Rencontre au jardin (5)

Shemale

Rencontre au jardin (5)
Marc avait mal à la bite qui était devenue énorme, son gland décalotté par les langues expertes des deux femelles en chaleur était tout violacé, la hampe montrait de grosses veines bleus. Mais ce mal était plaisant et plein de jouissance physique. Il regardait les deux têtes des femmes aller et venir sur sa bites et ses couilles, il ne voyait que le mouvement des cheveux sur son ventre. Et les femmes allaient de plus en plus vite, complètement excitée, elles avaient même arrachés leurs vêtements, elles étaient complètement nues.
-Il nous en faut encore dit la Marie, je vais m’empaler sur lui et tu me broutera en même temps ma chérie.
-Oui maman, je vais le faire, enfonce toi à fond sur lui.
Marie se releva, écarta ses jambes, tourna le dos à Marc. Martine pris la bite énorme au gros gland violet la dressa droite et sa mère s’empala dessus d’un coup. L’engin disparu dans la chatte gonflée sous « Hannnn, c’est bon »
Martine se coucha entre les jambes de Marc et commença à lécher la chatte qui allait et venez sur le membre raide.
Des coups de langues rapides et précis. Marie appuyée sur ses bras en arrière gémissait à chaque passage.
-J’en veux encore, j’ai la chatte en feu, bon dieu défonce moi.
Martine pris l’aspirateur, le mis en route et aspira le clito qui dépassait des lèvres. Marie hurla un coup. Puis le clito étiré, aspiré par le tube, se mit à vibrer dans le tuyau chaque fois qu’un passage d’air se faisait. Marie se dressa d’un coup et avec un cri retomba empalé sur la bite dressée. Elle joui comme une folle, tomba sur le coté, pleine de soubresaut… enfin il aura fallu un aspirateur pour la calmer.
Mais Martine est encore chaude, elle veux sa part du gâteau, elle c’est le sperme, la liqueur, le foutre de Marc qu’elle veut. Elle aime sucer, qu’ont lui décharge dans la bouche. Elle aime le gout du sperme, aucun ne se ressemble et celui de Marc est clair, léger au gout fort et ça elle aime. Elle aime aussi jouir sous la langue de son homme, mais la ce sera celle du voisin. Elle se mets à cheval au-dessus de son visage et lui présente sa jolie chatte, un peut poilue, toute rose avec de grandes lèvres. Elle s’approche et la pose sur la bouche d’où sort une langue rapide et rappeuse. La langue entre et sort rapidement, la bouche att**** les lèvres, les mords, tire dessus, les aspire, puis la langue rentre dans ce con si accueillant. Un doigt essaye de rentrer danses fesses. C’est qui ça mère ou Marc, elle s’en fout, se penche un peut en avant et le doigt la sodomise entièrement. C’est bon c’est chaud, Martine tourne la tête c’est bien sa mère qui à mis son doigt et lui sourit.
-Encule toi sur sa bite, quand il sera prêt à jouir, tu le sucera ma chérie.
Martine recule son derrière, touche le gland et sa mère le guide à entrer facilement. Maintenant Martine est une bonne salope, tout ses trous son bien ouvert et accueillant. Elle monte et descends sur Marc, joui trois fois du cul, pendant que Marc joue avec sa moule ouverte. Marc commence à souffler, ça va être le moment. Elle se relève rapidement se retourne et avale la bite à l’odeur forte. Elle suce et aspire vite. Marc ce tends, un jet rapide éclate dans sa bouche que marie avale doucement savourant avec plaisirs le précieux liquide. Quelques gouttes perlent aux commissures des lèvres qu’elle rentre dans sa bouche avec son doigt.
Les cloches sonnent à l’église du village, les gosses vont rentrer dans un quart d’heure et son mari dans une heure. Vite il faut tout remettre en état. Les habits sont foutus, Marc est poussé dehors à pol le short dans les bras, il traverse rapidement la route et entre chez lui et s’écroule sur le canapé.
Marie renfile sa jupe et son tee shirt, embrasse sa fille sur la bouche, remonte dans sa voiture et rentre chez elle où l’attend son mari. Martine mets sa robe à la poubelle, en mets une autre, range rapidement la cuisine, saisit le panier de légumes et commence à les éplucher. Les enfants sont de retour, ils vont goûter, faire leurs devoirs et son petit mari va rentrer et lui demander comme souvent/
-Alors chérie, tu as passé une bonne après-midi ?
Cette fois elle répondra oui sans hésitez.
-Oui chéri, une bien agréable journée.

A suivre, si vous le souhaitez… et merci de vos encouragements et commentaires. Et surtout n’oubliez pas de voter.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

antep escort izmir escort tuzla escort marmaris escort fethiye escort trabzon escort kadıköy escort kadıköy escort kadıköy escort kadıköy escort kadıköy escort film izle